Quadrathlon Sport2Job : ils ont mis le feu !

L’aventure sportive a (hélas !) pris fin hier au terme d’une journée riche en émotions. Le quadrathlon Sport2Job, une grande première en France, constituait en effet la dernière étape sportive de l’opération. Et elle restera incontestablement l’un des temps forts de cette année !

« Il y a un an, lorsque nous nous réunissions dans un bureau, je n’imaginais pas vivre ça. J’ai des frissons aujourd’hui ! Merci de vos sourires, merci de l’ambiance que vous avez créée. » Alors que la journée s’achevait, Stéphane Rivière, fondateur de Talentéo et organisateur de Sport2Job, partageait son émotion avec les 150 participants, tous aussi conquis que lui. Il faut dire que la troisième manche de ce challenge inter-entreprises a été marquée par de beaux moments de solidarité et d’échange entre les candidats en situation de handicap, les collaborateurs des entreprises et les bénévoles. Au menu de la journée : quatre épreuves sportives, des ateliers, un quiz et un safari tweet.

Hockey fauteuil : « c’est physique ! »

Animé par l’association EASI, le tournoi de hockey fauteuil a permis aux joueurs de découvrir une discipline pour le moins exigeante : maîtriser son fauteuil tout en roulant après la balle s’est révélé être une sacrée paire de manches. « C’est physique ! Il faut déjà apprendre à manœuvrer le fauteuil, puis on doit à la fois jouer et continuer à tourner, avancer… », confiait Blandine Fereyre, assistante RH au CEA et membre d’une équipe en lice. L’ambiance était électrique sur les deux terrains où l’on a bataillé ferme pour la victoire !

Tennis de table : l’art de Vincent Boury

Orchestré par le champion paralympique Vincent Boury, avec le précieux appui de l’AS CEA/ST, le tournoi de tennis de table a quelque peu perturbé les joueurs, soumis à des règles bien particulières. Match debout, puis assis sur une chaise, en simple ou en double… « L’idée était de placer les participants dans des situations différentes et déstabilisantes. On a vu des retournements de situation rigolos, par exemple quand les joueurs étaient plus forts assis que debout ! » évoquait le parrain de Sport2Job.

Tir à l’arc : en plein dans le mille !

Dans l’aire de tir à l’arc, la concentration a régné en maître absolu. L’œil rivé sur la cible, les participants devaient tirer assis, aidé par les conseils d’archers expérimentés de l’AS CEA/ST. Précision, maîtrise de soi et adresse ont présidé la compétition simplement perturbée par les vivas des hockeyeurs déchaînés quelques mètres plus loin.

Course à l’aveugle : chaud devant !

Enfin, la course à l’aveugle consistait à courir en binôme, composé d’un guide relié par un foulard à son coéquipier masqué. A ce jeu d’endurance et de vitesse, l’équipe Rossignol a confirmé sa place de leader dans les activités de nature.

Des ateliers, un quizz et un safari tweet

Outre le quadrathlon, le jeu des déficiences (animé par Exéco), le jeu de Maître Renard (placé sous l’égide de son créateur, Frédéric Vuagnat), le quiz Sport2Job et le safari tweet ont animé cette journée qui a permis, une fois de plus, de mettre en contact des candidats en recherche d’emploi et des entreprises de l’agglomération grenobloise : Air Liquide, le CEA, Go Sport, Rossignol, Schneider Electric et STMicroelectronics ont ainsi pu sensibiliser leurs collaborateurs et rencontrer des candidats en situation de handicap. Le tout dans l’atmosphère propre à Sport2Job : une convivialité marquée par la volonté de casser les codes pour mieux conjuguer handicap et emploi.

Prochain rendez-vous : le Blind Dating du 6 octobre.

Palmarès du quadrathlon :

1 – The Romantic Warriors (STMicroelectronics)
2 – DEN/ DSV / DSM (CEA)
3 – Les mille-pattes (STMicroelectronics)

A lire également :